INDE 2009

Publié le par Edith Albaladejo

C’est l’histoire d’une ogresse…..

 

Il était une fois dans une forêt sauvage, une démone qui s’appelait Nakratundi, elle était laide, stupide, envieuse et méchante, son comportement était si mal fait que son corps en était tout déformé, des traits grossiers, un corps difforme, une voix des cavernes, bref elle était horrible à faire peur.

Un jour qu’elle se découvrait consciemment dans sa laideur, elle eue le désir de se rendre belle et aimable…..

Elle mit toute son énergie et son ardeur à cet accomplissement.

En commençant déjà par coiffer ses cheveux hirsutes et puants, elle mis de l’huile pour les démêler et puis enfin après les avoirs peignés soigneusement elle les attacha derrière son dos.

Elle pose de la pâte de santals sur son front et pour se faire cherche quelqu’un pouvant lui donner de l’eau pour écraser sa pâte desséchée mais elle est si effrayante qu’elle fait fuir toutes les femmes à qui elle s’adresse. Finalement se retrouvant seule avec elle même, elle a recours à son sein duquel elle extrait du lait avec lequel elle réussit à dissoudre sa pâte.

Nakratundi souhaite maintenant souligner ses yeux d’un trait noir pour rendre son regard plus lumineux, là encore elle nous rends compte de sa féminité…….

Mais quand elle se regarde dans son miroir, posé aux creux d’un de ses vêtements, elle est réellement satisfaite du résultat et se trouve belle !

Son cœur en joie elle part en quête de compagne pour l’accompagner dans sa danse de divertissement et de plaisir, mais là encore elle n’attire aucune femmes.

Déçu et en colère elle décide de danser seule.

Après sa danse elle s’assoit épuisé quand soudain…..

 

Elle se souvient de la mission qui la conduit dans cette  quête de beautée, en effet elle travaille au service d’un Roi au pouvoir surnaturel, mais dont la nature profondément démoniaque n’a de cesse de persécuter dieux et humains.

Nakratundi était chargé de ramener pour le plaisir de se Roi cruel des nymphes célestes du royaume des dieux. Et pour se faire cette ogresse, au bout du compte usera de ses pouvoirs magiques pour se changer en jolie jeune femme et chasser pour son roi les belles danseuses célestes dont il est avide.

 

Solo de 25 mn avec deux aides pour le rideau et l’habillage.

Préparation maquillage/habillage environ 4h

Avec possibilité pour le public d’assister à toute la préparation (silence requis pour la concentration)

Dans le rôle de Nakratundi : Edith Albaladejo

Publié dans Voyage en Inde 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article